Domínguez en la subasta de la colección Geneviève & Jean-Paul Kahn | Óscar Domínguez
16682
post-template-default,single,single-post,postid-16682,single-format-standard,bridge-core-2.4.4,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_popup_menu_push_text_top,vss_responsive_adv,vss_width_768,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-22.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-6.3.0,vc_responsive
 

Domínguez en la subasta de la colección Geneviève & Jean-Paul Kahn

Domínguez en la subasta de la colección Geneviève & Jean-Paul Kahn

Vuelve la actualidad de las grandes subastas de arte, manuscritos, documentos y libros surrealistas con la quinta entrega del catálogo de la Colección de Geneviève & Jean Paul Kahn, que se celebra en la parisina casa de subastas Pierre Bergé & Associés, entre hoy día 20 y mañana día 21 de junio de 2022. Entre las páginas de este maravilloso catálogo se encuentran varios lotes relativos a Óscar Domínguez. Son los que aquí se escriben:

248

Oscar DOMINGUEZ. Lettre adressée à des “chers amis”. Marseille, Le 10/40.
Lettre autographe signée “Oscar” avec cinq phallus dessinés à la fin, 1 page 1⁄2 in-4 sur papier à en-tête du “Grand café glacier, La Canebière, Marseille”.

Des nouvelles de Marseille où se retrouvaient peintres et écrivains avec l’espoir de l’exil au Mexique.

A Narbonne, Oscar Dominguez a rencontré Remedios Varo et Rius qui étaient arrêtés en gare depuis 24 heures ; ils sont désormais à Marseille : “Depuis j’ai trouvé par ici, la moitié de Montparnasse et de Deux Magots. Mabille, Breton, Gide, ect… Helas cela est plus dificile que l’on croyais : apres les dernieres nouvelles, le 1er bateaux partirais vers la fin de l’ane. […] Tout paraît bloqué ; trop de candidats à l’exil et aucun départ depuis 15 jours. “Se port est presque arrete de tout trafique, et la ville est completement ramplie de monde qui attend… les evenement et un bateau pour partir… On joue au jeux du petit cochonet”.

Il a écrit à Brauner pour l’informer de la situation et conseille à ses amis de ne pas se rendre à Marseille. Sous son adresse à l’Hôtel Gyptis, rue des Récollettes à Marseille, figurent cinq phallus de sa main.

800 / 1 200 €

249

Oscar DOMINGUEZ. Décalcomanie. Sans date [1939-1940].
Décalcomanie originale sur papier (25 x 32,5 cm) avec message autographe au crayon au dos daté de 1954.

Précieux tirage d’essai de la décalcomanie d’Oscar Dominguez qui, rehaussée de gouache verte, servira à la couverture des exemplaires de luxe de l’Anthologie de l’humour noir (1940).

Elle a été reproduite dans le catalogue Sueños de tinta (Centro atlantico de arte moderno, 1993, p. 34) sous le titre : Carte de vœux, 1954. En effet, au verso, le peintre a écrit au crayon : “Bon bon bon année 1954.” Mais, à l’évidence, il a utilisé cette épreuve d’essai qui se trouvait dans ses archives pour l’envoyer en forme de carte de vœux. Le cataloguen reproduit d’ailleurs une autre variante (p. 90) sous le titre : “Verre.”

Quatre ans plus tôt, en 1936, Oscar Dominguez avait mis au point le procédé qui était destiné à faire florès parmi les surréalistes, procédé qualifié par André Breton de “décalcomanie sans objet préconçu” ou encore de “décalcomanie du désir”.

3 000 / 4 000 €

250

Oscar DOMINGUEZ. Sans titre. 1949.
Dessin original signé, encre sur papier, (30,4 x 19,9 cm).

Belle composition surréaliste avec envoi autographe signé : Pour mon ami / le Dr. Perigard [?] / Dominguez / 49.
3 000 / 4 000 €

251

Oscar DOMINGUEZ. Sans titre. 1957 ? Huile sur toile (23,8 x 15,7 cm).

Belle composition surréaliste à l’huile sur toile.
Note manuscrite au verso : “Dominguez 57, certifié par Marie-Laure”. 4 000 / 6 000 €

Marques de pliures horizontale et verticale.



Translate »